Sur le blog des Festivaliers on parle de tout et de rien, entre les deux on traite aussi de street art. Cette place accordée à l’art de la rue a toujours été motivée par l’amour de la discipline mais aussi par l’espoir moins avouable de recevoir gratuitement des œuvres d’artistes désireux de voir leur travail exposé dans nos colonnes.

Mais malgré le succès de nos multiples review street art, et notamment de nos Sebdomadaire™, il a fallu se rendre à l’évidence : aucune œuvre ne nous a été gracieusement offerte, pas même un carton d’invitation pour profiter de l’open bar d’un vernissage.

Les billets sur la blogosphère n’étant vraisemblablement pas assez nobles pour frayer avec le milieu, nous avons décidé de frapper un grand coup en attaquant l’espace littéraire et profiter de l’occasion pour mettre en lumière une partie des artistes que nous apprécions.

Hasard du calendrier, c’est dans le cadre des festivités de notre 5ème anniversaire que nous avons le plaisir de vous offrir en téléchargement gratuit notre nouveau bouquin numérique : “Les Yeux Dans Les Murs”.

    le livre sur l’iBookstore

                                       le livre sur Google Play

                                 le livre en version PDF

1 CONCEPT FOOTBALLISTIQUE

1 SÉLECTIONNEUR

23 JOUEURS STREET ARTISTES INTERNATIONAUX

4 POSTES CATÉGORIES: GARDIEN… DU TEMPLE – DÉFENSE… D’AFFICHER – MILIEU… ARTISTIQUE – ATTAQUE… EN JUSTICE

UN 3-5-2 BIEN EN PLACE

LA SÉLECTION DES 23 DES FESTIVALIERS

 Certains se demanderont “mais quel est le rapport entre le street-art et le football ?”. La réponse est simple : afin de rendre notre ouvrage accessible au plus grand nombre et ne pas tomber dans le cliché du “who’s who” s’adressant aux puristes, il nous fallait un angle original et de préférence populaire. Après avoir écarté le sexe, non sans mal, nous avons opté pour un angle qui n’exposerait pas notre bouquin à la censure : le football.

Fins connaisseurs de la question footballistique, il n’en fallait pas plus pour que notre concept dévie vers une sélection, comparable à celle effectuée par les entraineurs nationaux de football.

Cette liste, composée de 23 noms à l’instar des sélections du ballon rond, totalement subjective (quoi que) s’appuie sur un concept simple mais alambiqué : les street artistes sont réparties par postes afin de suivre l’analogie footballistiques.

Postes qui se basent sur les parties pris suivants :

Gardien… du temple : les graffeurs à l’ancienne qui ne jure que par la bombe aérosols.

Défense… d’afficher : les colleurs d’affiches.

Milieu… artistique : street art post graffiti, peinture contemporaine, yarn bombing, guerrilla art.

Attaque… en justice : les abonnées du commissariat et tout ce qui se rapproche du graff/tag vandale.

La présentation de Olek dans “Les yeux dans les murs”

Ecouter le nouveau Daft Punk tout en feuilletant “Les yeux dans le murs”

La double page consacrée à Cyklop dans “Les yeux dans le murs”

Un exemplaire des “Yeux dans les murs” tenu par notre mannequin main Brian Kennedy.

Disponible sur l’iBookstore, le Google Play Livres ou encore en version PDF, “Les Yeux dans les murs” fera le bonheur de vos tablettes préférées/écrans d’ordinateur/imprimantes couleur…

 Le lien vers le livre sur l’iBookstore  Le lien vers le livre sur Google Play Le lien vers le livre en version PDF

“Les yeux dans les murs” est un projet des Festivaliers réalisés avec les talents de Emmanuel Gabily sans qui ce livre n’aurait jamais été aussi joliment mis en page et de Vision qui s’est gelé les miches pour nous faire une incroyable couverture sur mesure.

Bonne lecture.

Les Festivaliers